Mes conseils aux modèles qui font leurs premières séances photo

Dans cet article je vais essayer de transmettre une série de conseils aux modèles qui commencent dans le monde de la photographie de portrait. Pour que vous ne soyez pas perdus lors de la première séance, pour que vous sachiez d’où les coups vont venir et puissiez affronter une séance photographique en tout sérénité et en toute sécurité maximale. J’ai compilé ici de nombreux conseils déjà donnés sur ce blog.

Bien que je parle principalement de mannequins, et que j’emploie principalement le féminin je n’exclus absolument pas les garçons, pour qui les conseils sont identiques dans leur grande majorité. C’est simplement pour que ce texte plus court et plus supportable.

Qui suis-je et comment je travaille avec les mannequins

Si vous vous intéressez au monde de la mode et de la photographie vous avez certainement vu dans des programmes de télévision comment quelques photographes (ils ou elles) traitent les modèles pour obtenir le résultat recherché. Vous avez aussi vu des reportages où les modèles s’écroulent parfois, se mettent à pleurer ou sont simplement incapables d’affronter la séance photographique, sans savoir si elles vont être capable de répondre aux exigences du photographe.

Cela ressemble à de la barbarie organisée et je comprends que certaines filles (ou garçons) craquent littéralement. Je vous rassure de suite (en tout cas je l’espère) ce n’est pas comme cela que je conçois la relation photographe mannequin photo. Ce « commerce » de personnes ne m’intéresse pas. Pour moi, les modèles sont des personnes et non objets. Une séance photo ça doit être du professionnalisme bien sûr mais avec beaucoup de complicité, de bonne humeur et de confiance mutuelle. Etre sérieux sans se prendre au sérieux me disait un ancien.

Mon premier appareil photo a été acquis grâce à des « petits boulots » d’étudiant lorsque j’avais 17 ans. J’en ai à présent 51 et je pratique toujours la photographie mais à présent numérique. Je suis venu au portrait assez tard puisque cela fait moins de dix ans que je me suis spécialisé.

Tout ce que je sais je le dois aux livres bien sûr mais surtout aux nombreux garçons ou filles que j’ai photographiés, aidé puis coaché. C’est grâce à eux que tous les conseils et petits trucs que vous trouverez ici arrivent jusqu’à vous. Ce n’est pas de la théorie, c’est de la pratique. Suivez leurs conseils si vous voulez réussir vos shooting et progresser dans le monde de la photo et de la mode.

Un modèle c’est quoi et quel type de modèle y-a-t-il ?

Pour moi un mannequin photo doit être à moitié un corps et l’autre moitié une actrice, bien que cela dépende aussi de la catégorie de modèle pour laquelle vous voulez opter.
Un modèle de podium n’est pas la même qu’un modèle publicitaire. Les mannequins qui défilent sont en général de grandes filles de plus de 1m75. Les créateurs cherchent les filles minces, qui entrent sans des problèmes dans les tailles serrées des vêtements qu’ils créent.

Défiler sur un podium signifie savoir faire des aller-retour (catwalk) avec un visage sans expression. Le mannequin est simplement un « porteur » de vêtements et à aucun moment son attitude ne doit éclipser les vêtements qu’il présente au public.

La catégorie des modèles dits publicitaire c’est autre chose, j’ai vu les fiches de modèles publicitaires qui mesurent 1m55 ou 1m80. On pourrait dire que la « gamme » est plus étendue au niveau morphologie, mais il y a un dénominateur commun chez ce type de mannequin, c’est l’expressivité.

C’est là où entre en jeu le côté « actrice » du mannequin photo (mais également pub vidéo). Regardez les pubs télé mais aussi certaines (moins nombreuses) publicités dans les magazines, le modèle n’est pas précisément une beauté, ou au moins, elle ne correspond pas ou peu au canon de beauté établi.

Et pourquoi ces modèles ont-ils été choisis pour cette pub ? que font-ils là ?

EX-PRE-SSI-VI-TE . C’est là que réside le secret de ces modèles. Ils sont capables de passer de la rage à la joie, de la haine plus forte au plus tendre amour, ils sont capables de se dévoiler face à l’objectif comme ils le feraient avec un groupe d’amies plus intimes. Avec leur corps et leurs expressions ils sont capables de transmettre, c’est là où se trouve le coté actrice de la modèle.

Un soin personnel

Imaginez-vous un mécanicien qui ne soigne pas ses outils ? Ou un chauffeur de maître qui ne bichonne pas régulièrement la carrosserie de son véhicule. C’est la vérité ou pas ?
Chaque travailleur prend soin de ses outils de travail et le mannequin doit faire de même. La différence c’est que pour le mannequin, ses outils, ce n’est pas autre chose que son corps.
Voilà quelques conseils pour y arriver :

Sur ce blog on reviendra souvent sur les soins à apporter à son corps mais je pense à un point particulier que j’ai pu remarquer. Pas uniquement sur les shooting mais aussi en lisant pas mal d’articles sur le sujet. Quand vous posez une crème hydratante sur votre visage n’oubliez pas le cou. Il est aussi nécessaire de l’hydrater. Il est très fréquent voir des visages très soignés avec des cous maltraités. Ce n’est vraiment pas idéal.

Ne vous couchez jamais sans vous démaquiller. En réalité, on devrait parler de démaquillage nettoyage, car, même si on ne se maquille pas ou pas beaucoup, faire peau nette le soir est indispensable. C’est la nuit que la peau travaille à sa réparation, à sa régénération et, pour cela, elle ne doit pas être déconcentrée par une couche d’agresseurs. Les polluants atmosphériques qui se déposent tout au long de la journée en font partie mais aussi les poudres et pigments des fards qui entravent la respiration de la peau

Prenez le temps pour parler à une maquilleuse professionnelle et apprendre à vous faire un maquillage basique, à sélectionner la meilleure base pour la peau et les tons qui vous vont le mieux. Si vous n’en connaissez pas regardez des tutoriaux sur le net et faites des tests sur vous-même.

Gardez la forme. Il n’est pas nécessaire des passer des heures quotidiennement dans un gymnase, mais de faire une quantité raisonnable d’exercice.

Soyez modérée : dans la nourriture, dans la boisson, dans le tabac, ne tombez pas dans des excès qui se verront systématiquement sur la peau, sur les cernes sous les yeux (nous en avons tous, mais leur taille et leur couleur est ce qui marque la différence), dans le regard et dans vos attitudes durant votre travail. Fumer ne fait pas de bien à la peau (en plus d’autres parties de ton corps), fumer fait que votre peau vieillira plus rapidement dans le temps.

Conseils aux modèles

Avant la séance photo

Avant la séance il est important que vous ayez une relation avec le photographe. Soit pas téléphone soit par courrier électronique. Personnellement je privilégie le courriel que je consulte et auquel je réponds une fois par jour car le téléphone me prend bavardage de temps. Vous pouvez aussi organiser une rencontre pré shooting devant un café pour parler de ce que vous allez faire avec le photographe.

La communication est importante car c’est ce qui détermine quels vêtements vont être utilisés pendant la séance, s’il y aura ou non une maquilleuse, une coiffeuse, etc. Il faut aussi convenir de la date, l’heure, le lieu. Des échanges de vêtements, donc du lieu où le modèle pourra se changer (perso j’utilise beaucoup les cafés parisiens bien que je me sois équipé d’un abri de chasseur mais je l’utilise moins dans la capitale). Il faut que le photographe ait aussi le temps de préparer sa séance et en particulier sa lumière.

Vous ne devez jamais accepter de faire quelque chose qui ne vous convient pas. Si vous n’êtes pas à l’aise durant la séance vous ne ferez rien de bon. Bien sûr, les professionnelles sont contraintes à un effort supplémentaires et doivent être en mesure d’affronter toutes les situations (c’est pour cela qu’elles sont payées) mais ce n’est pas votre cas à toutes et à tous. Lors d’une séance photo on doit se faire plaisir. Peu importe le style. Un mannequin doit aimer ce qu’elle fait peu importe le shoot. Que ce soit du cosplay ou du nu.

Dans le cas d’une collaboration (échange pose contre photos – c’est-à-dire que vous posez gratuitement pour le photographe et le photographe vous remet un certain nombre de photos retouchées gratuitement.) Il vaut mieux signer un contrat qui protège le modèle comme le photographe. Dessus doivent s’y trouver toutes les conditions de la séance.
Pour la première séance je vous conseille aussi de venir accompagnée par quelqu’un de confiance. En revanche il y a quelques points que je voudrais préciser concernant votre accompagnateur.
Il faut que ce soit quelqu’un qui a votre confiance qui vous fait entièrement confiance car quand il vous verra se poser ou réaliser des expressions déterminées ou des attitudes il ne faut pas qu’il se mette à rire ou à critiquer. Voire donner des conseils.

Si votre personne de confiance est votre fiancé, votre mari et qu’il est jaloux je vous recommande de l’avertir très clairement de ce que vous allez faire. Il ne faudrait pas que le shooting se transforme en scène de jalousie voire en dispute conjugale. Il est très désagréable pour tout le monde d’assister à une scène de ce type. N’oublions pas qu’il y aura peut-être une équipe complète.

Si vous êtes mineure (mineur) il vous faudra obligatoirement l’accord de vos deux parents. Non seulement par écrit (autorisation légale des deux parents) mais également la présence de l’un des deux sur le lieu du shooting. Pour ce deuxième conseil c’est ma manière de faire, mais je vous conseille fortement de la suivre.

Préparer la séance

Contrairement à ce que la majorité des personnes pensent, durant la séance photographique tout n’est pas glamour (oui les films vous mentent). Etre modèle est parfois un dur, épuisant et même parfois ennuyeux.

Quand on voit le résultat on est d’ailleurs souvent surpris. Des photos sublimes, très glamour sans aucun rapport avec ce que l’on a pu endurer. Vous verrez alors ce que vous avez été capable de faire, ce que tu as été capable de transmettre, vos sentiments, vos expressions, vos émotions.

Mais pour arriver à tout cela il faut un entrainement préalable. Comme quelqu’un a dit une fois « Il n’y a que dans le dictionnaire que le mot succès précède le mot travail ».
Il est recommandé de vous entrainer plusieurs jours avant la séance. Pratiquez diverses attitudes devant votre miroir. Travaillez votre regard, apprenez à montrer vos sentiments et vos émotions à travers vos attitudes. Variez les postures et les attitudes cent fois, mille fois.

Si vous avez un miroir dans lequel vous pouvez vous voir entièrement c’est excellent pour la pratique des poses. Vous pouvez à la fois changer de posture et d’expression et corriger cela jusqu’à arriver à ce que vous voulez obtenir. Pour celles et ceux qui lisent régulièrement mon blog ma méthode n’as pas changé, c’est la méthode de l’imitation. Je regarde comment un mannequin pose sur photo de magazine, sur Internet ou même sur une vidéo, et je refais exactement la même chose devant mon miroir. Cette méthode est très recommandée si vous devez faire une séance lingerie ou de nu. Cela vous permettra de mettre en avant les poses dans lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise. Mais cela va aussi vous familiariser avec votre corps, vous habituer à vous voir poser dans le plus simple appareil, vous vous connaitrez beaucoup mieux. Vous vous sentirez plus en sécurité je jour de la séance

Préparez-vous la veille. Lavez-vous les cheveux, il faut qu’ils soient propres et bien coiffés le jour du shooting. En effet il n’y aura pas forcément de coiffeur sur place. Ceci est plutôt réservé aux shootings pros ou aux projets d’équipe. Si vous avez des tatouages avertissez le photographe et vous portez un piercing il est préférable que vous l’enleviez avant de commencer la séance.

Evitez de porter sur vous tout accessoire qui peut laisser une trace sur votre peau. Montres, colliers, boucles d’oreilles trop lourdes, sous-vêtements trop serrés.

Venez bien épilée au moins de la veille. Si vous êtes épilée du jour, en particulier en été quand une grande partie du corps peut être vu sur la photo ou lorsque vous faites des séances de lingerie ou de nu, vous risquez d’avoir des rougeurs disgracieuses, pareil si vous avez nettoyé votre visage avec un gommage et un masque. Point particulier, les aisselles et les jambes doivent être parfaitement épilées. S’il s’agit d’une séance de nu ou de semi nu il est très conseillé de venir sans sous-vêtement pour éviter des marques ou au moins en porter qui sont le plus large possible.

Si le shooting a lieu en été, évitez les longues séances de bronzage les jours précédents la séance. Idem pour les séances d’UV. Pensez que le bronzage laisse des marques et qu’il ne vous sera pas possible, par exemple, de porter une robe sans bretelles si vous avez au préalable bronzé avec des bretelles de maillot de bain. Ou alors faites du topless ou de l’intégral.

Le vernis à ongles doit également être posé la veille, au besoin utilisez les services d’une manucure et d’une pédicure. Ce sont des frais mais vous vous y retrouverez largement quand vous contemplerez vos photographies. L’objectif est un traitre qui va capturer le moindre défaut. Ne posez pas de rouge à ongles sur les ongles des pieds, éventuellement un vernis transparent suffira.

Même en plan américain, c’est à dire en ne mettant pas en scène le bas des jambes, il est indispensable de penser aux chaussures que l’on va porter. Désolé de vous le dire mais tout ce qui est chaussures basses ou confortables est à proscrire. Elles favorisent le relâchement du corps, l’affaissement des épaules, du dos, du bassin. A contrario, les chaussures à talons hauts permettent le redressement du corps. Plus le talon sera haut, plus vôtre stature sera magnifiée. Attention tout de même à l’équilibre ou alors la séance risque de se transformer en numéro de cirque.

Je vous recommande aussi d’apporter un peignoir, durant la séance on a l’habitude de faire des poses, simplement pour faire un break, pour régler la lumière ou discuter de la suite. Dans ces moments il n’est pas nécessaire que vous restiez dans la tenue du shooting surtout si vous êtes nue ou en sous-vêtements. Le peignoir n’est pas toujours fourni par le studio.
Préparez vos affaires la veille. Il serait tellement dommage d’oublier la moitié de vos vêtements ou la paire de chaussure favorite que vous vouliez porter lors de la séance. Préparez d’avance votre sac en vous détaillant de la tête aux pieds. Lunettes, Check ; Collier, Check ; Perfecto, Check ; etc. Prévoyez plusieurs tenues, n’hésitez pas à emporter également plusieurs paires de chaussures si vous le pouvez. Pareil pour les collants et la lingerie, apportez différentes couleurs ou teintes chair, noir et blanc. De la même manière, préparez votre trousse de toilette et de maquillage, sauf si un maquilleur ou une maquilleuse sont prévus pour le shooting. N’oubliez pas votre brosse à cheveux et au besoin une bombe de laque.

Et si, si seulement il n’y a pas d’exigence au niveau du scénario de la séance vous devez apporter les vêtements avec lesquels vous vous sentirez le mieux durant la séance, avec lesquels vous avez envie d’être prise en photo. La séance peut durer entre deux et quatre heures.
Vous devez être ponctuelle. Je l’ai souvent répété dans mes articles. C’est un signe de professionnalisme. Votre retard fait perdre le temps aux autres. Par respect pour les personnes qui vous attendent soyez ponctuelle s’il vous plait. Arriver cinq minutes en retard à cause du trafic c’est compréhensible mais pas 30 mn. A moins d’avoir un accident de voiture ça ne peut pas être compris. Vous devez calculer vos délais de déplacement au préalable. Le temps c’est de l’argent, mais nous ne pouvons pas le racheter. 
Si vous devez arriver en retard (pour une raison valable), s’il vous plaît, prévenez le photographe. Ça ne vous coûtera que quelques bières après avoir terminé la séance.
Ne vous couchez pas trop tard pour être sûre d’avoir une bonne nuit de sommeil. Bien reposée, vous aurez un teint parfait tout en évitant les cernes et vous serez plus détendue pour le shooting. Vous ne devez absolument pas négliger le repos et vous discipliner. Pas de sortie nocturne la veille d’une séance. Tenez-vous le pour dit !

Conseils aux modèles

Durant la séance

Il est très important que vous communiquiez avec le photographe durant la séance. Dites-lui quelles sont vos attitudes favorites ou les poses que vous trouvez les plus confortables ou non. Si une idée vous vient à l’esprit ou que vous ayez des suggestions faites le lui savoir. Pas au moment où il shoote bien sûr mais lors d’un temps mort.
Eventuellement apportez votre propre musique si elle doit vous aider à vous sentir plus à l’aise, plus « comme à la maison » et proposer la. En revanche votre musique doit correspondre à la thématique du shooting. Une séance glamour sur du Heavy Metal ça va pas le faire.

N’oubliez pas d’être toujours à l’écoute des demandes et des conseils du photographe. Si vous avez besoin de faire une pause pour des besoins bien légitimes, demandez la pause sinon vous serez mal à l’aise te cela se ressentira sur les photos.

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Devenir Mannequin Photo

Vous voulez recevoir régulièrement des nouvelles du blog ou simplement profiter de mon guide gratuit de conseils aux mannequins photo débutants ? Inscrivez simplement et dès maintenant votre prénom et votre adresse mail ci dessous. Et c'est bien sûr 100 % gratuit. Alors à de suite de l'autre coté pour votre petit cadeau de bienvenue.

Author: Grégory

Photographe et blogueur. Passionné de photographie de portrait je coache des modèles débutants depuis de nombreuses années

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
%d blogueurs aiment cette page :