Ma première séance boudoir

Aujourd’hui je veux vous parler un peu de moi et de ma première séance boudoir. Je vous en ai déjà un peu parlé ici. De cette journée où j’ai eu mon premier « client » boudoir. Je dis client mais il s’agissait d’une collaboration. Mais ce n’est pas parce qu’il y a collaboration que je suis moins professionnel, je tiens à traiter mes collaboratrices comme si c’étaient des clientes qui payaient.

 

Comment tout a commencé

Bref, je faisais un shoot classique pour un couple que je connaissais. Nous avons eu un vrai feeling, ça c’est super bien passé.

Après le shooting la femme du couple est entrée en contact avec moi et m’a demandé si je ne faisais pas de photo sexy, parce qu’elle voulait faire un cadeau à son mari pour être l’anniversaire de leur mariage.

Je n’avais jamais réalisé de séance boudoir avant et j’étais super nerveux, mais bon, comme j’essaie à peu près tout au moins une fois alors je lui ai donné mon accord.

Boudoir

La séance boudoir

Comme je n’avais pas de studio équipé à cette époque, j’ai loué une chambre d’hôtel pour le shooting. Le jour de la séance j’étais vraiment nerveux, certainement plus nerveux que le modèle.

Je m’étais fait un book photo des poses les plus intéressantes en matière de photographie de Boudoir. Mais le stress est vite passé d’un côté comme de l’autre et ça a fini par être vraiment amusant.

Alors que nous prenons quelques-unes des premières photos, Clara (c’est son prénom) m’apprend des choses qu’elle n’aime pas d’elle-même. Je suis là pour la rassurer et lui faire des compliments. Je lui explique que si elle ne veut pas faire certaines poses qui mettraient en avant son soit disant défaut on ne les ferait pas. Puis je lui montre la première photo à l’arrière de l’appareil. A partir de ce moment, tout son comportement a changé, elle s’est vraiment laissé aller.

La transformation

À la fin du shooting, c’était comme si elle était devenue totalement différente.

Elle est arrivée pleine de doutes et est repartie avec 100% de confiance en elle.

Après m’être rendu compte de ce que la photographie de boudoir était capable de faire à une femme. Confiance en soi, mise en valeur, etc.  J’ai été vraiment accroché par cette thématique. Être capable de combiner mon amour de la photographie et ce que ce style de photographie pouvais apporter à une femme au niveau de la confiance en elle m’a définitivement convaincu.

Il faut souvent un bon moment à un photographe pour trouver sa voie. La thématique dans laquelle il se sent bien et est capable d’approfondir sans cesse ses connaissances.

Donc boudoir était parfait pour moi.

 

Boudoir

 

Comment aller plus loin

Mais le problème était … J’ai eu mon premier modèle de boudoir un peu par accident … J’avais besoin de beaucoup plus de séance si je voulais améliorer mon savoir-faire.

Au départ je suis plus à l’aise en studio. Je connais mon matériel, mon espace. Alors que les shooting extérieurs sont, pour moi, moins engageants. Il faut déjà promener tout son matériel, jouer avec les éléments. Il va pleuvoir ou pas ? Il va y avoir du soleil, super mais pas trop quand même. Et c’est quoi ces nuages qui viennent perturber sans cesse mon réglage lumière ? Je ne dis pas que je n’en fait plus mais que je ne cours pas après.

Quand j’ai commencé, les séances boudoir étaient plutôt rares. Il faut dire que je ne fais pas de publicité dessus en dehors de projets bien bordés. Donc j’attends que des modèles me demandent et ça marche très bien car elles y viennent d’elles même souvent après une ou deux séances avec moi.

 

Au final

Le problème reste le nerf de la guerre. Louer une chambre d’hôtel convenable c’est-à-dire pas un formule un ou un Ibis coûte assez cher. Ça reste valable dans le cadre de projets mais dans le cadre d’une collaboration les frais doivent être pris en compte par le modèle ou au pire partagés.

J’ai décidé que je monterai un plateau spécifiquement dédié au boudoir et à l’intimiste dans une partie de mon garage. Les frais seront amortis dans le temps. Une fois qu’il sera en place je pourrai même le louer à l’occasion.

 

Boudoir

Preview avant la fin des travaux

 

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Devenir Mannequin Photo

Vous voulez recevoir régulièrement des nouvelles du blog ou simplement profiter de mon guide gratuit de conseils aux mannequins photo débutants ? Inscrivez simplement et dès maintenant votre prénom et votre adresse mail ci dessous. Et c'est bien sûr 100 % gratuit. Alors à de suite de l'autre coté pour votre petit cadeau de bienvenue.

Author: Grégory

Photographe et blogueur. Passionné de photographie de portrait je coache des modèles débutants depuis de nombreuses années

Share This Post On
468 ad

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
%d blogueurs aiment cette page :