Interview du mannequin photo Inès El Ghoul

Bonjour, aujourd’hui je vous propose de retrouver Inès, devenue mannequin très récemment mais qui a une activité débordante. Inès a bien voulu répondre à mes questions et je suis persuadé que son enthousiasme communicatif vous entrainera vous aussi vers l’activité de mannequin photo.

 

Inès El Ghoul mannequin

Inès El Ghoul mannequin Photographe Claude Mery

Prénom : Inès
Pseudo : Noussa
Age : 20 ans
Situation familiale : Mariée (23/07/2015)
Site web : Facebook
Facebook : Inès Benna
Autre : Snapchat / Instagram / Twitter : ines22momo
Localisation : Tours
Style de photo : Portrait Mode Artistique Couple
Date de début d’activité de mannequin : Octobre 2015,
Photographe préféré : Je n’en ai pas un en particulier, pour moi c’est tous ceux avec qui j’ai bossé et avec qui je bosserai car c’est grâce à eux que je vis ma passion.
Mannequin préféré : Marine Lorphelin
Chanson préférée : Pleiiins !
Film préféré : Divergente
Livre préféré : oula.. ! Je suis une mathématicienne, je préfère les calculs à la lecture.
Citation préférée : On n’a rien sans rien !
Une séance photo en 5 mots : Bonheur Rêve Complicité Passion Flash

 

Bonjour Inès.

Bonjour Grégory !!

 

J’ai pu voir sur Internet que tu étais modèle et même Miss Coup de Coeur Mannequinat Centre 2016, peux-tu nous en dire plus ? !!! Mais je vais te laisser te présenter pour commencer.

Je m’appelle Benna Inès. J’ai 20ans. Je suis née à Nabeul en Tunisie. J’ai vécu mes 10 premières années en Tunisie et ces 10 dernières en France. Je  me suis mariée en juillet 2015 civilement, en attendant le grand mariage traditionnel qui se fera à la fin de mes études. Je suis actuellement étudiante en 3ème année de licence de mathématiques à la faculté des sciences de Tours. Je donne aussi des cours de mathématiques  à des collégiens et lycées depuis 3 ans. Je suis également modèle photo depuis 5 mois. En ces 5 mois j’ai eu la chance de travailler avec 23 photographes, un vidéaste, un réalisateur, un chanteur, titrer Miss Coup de Cœur Mannequinat Centre 2016, figurer dans un clip, défiler pour des créateurs, boutiques… Paraitre dans un magazine.  Et j’ai encore pleins de projets en tête que j’espère réaliser.

 

Comment as-tu commencé ton activité de mannequin ?

Un jour, par pure hasard, j’ai été repérer par une créatrice de robes traditionnelles qui voulait absolument que je défile pour elle. Elle m’a ensuite sélectionner pour son shooting photo. Puis j’ai été sollicité par des comités de Miss, stylistes et plusieurs photographes. C’est donc ce qui m’a encouragé et donner la force de me lancer dans le monde de la photographie car depuis toute petite je suis passionnée mais je manque tellement de confiance en moi que je ne pensais pas y arriver.

 

Es-tu en agence ou as-tu un statut freelance, d’autoentrepreneur ?

Non je ne suis pas en agence, mais on m’a proposé d’en intégrer une. J’ai dû refuser par manque de temps car mes études restent ma priorité.

 

Pour les jeunes filles qui vont lire cet article peux-tu me dire ce qu’est exactement le travail d’un mannequin ?

Inès : De par la diversité de ce métier, il reste très dur à définir, mais je vais essayer de faire au mieux. Tout d’abord les shootings font appel à une véritable mise en scène où le mannequin joue un certain rôle, il doit entrer dans la peau de plusieurs personnages en faisant ressortir des émotions par le regard. C’est aussi savoir s’adapter aux demandes des photographes, certains préfèrent le naturel, d’autres  préfèrent les séances avec des thèmes précis, des poses mode et des expressions de visages. En ce qui concerne les défilés, il faut avoir une bonne démarche, et prestance en talons et surtout garder le sourire. Nous pouvons aussi avoir d’autres opportunités, comme participer à une élection de Miss, figurer dans un clip, avoir des interviews, paraitre dans des magazines etc..

 

Fais-tu plus de défilés que de photos, l’inverse ou ton activité est plutôt équilibrée entre les deux ?

Inès : J’ai commencé par un défilé. Puis j’ai fait beaucoup plus de photos que de défilés car c’est ce qui m’intéressait le plus, mais depuis quelques temps j’équilibre ces 2 activités en restant ouverte à toute autre proposition.

 

Photographe : Aurore Dutheil

Photographe : Aurore Dutheil

Combien de temps consacres-tu à cette activité mensuellement ?

En fait tout dépend de mes études, lorsque je suis en période de révisions, je me concentre sur mes partiels. Et dès la fin de mes partiels, je peux passer 2 à 3 semaines à faire des shootings ou défilés sans m’arrêter.

 

Cette activité est-elle pour toi un complément ou ton activité principale.

Inès : Plutôt un complément, mon activité principale ce sont les études.

 

Il existe une polémique concernant l’état de santé de certains mannequins. En particuliers celles qui sont poussées à l’anorexie à cause du métier. Qu’en penses-tu et est-ce que vous en parler parfois entre mannequins ?

Inès : Non dans ce milieu-là je me sens pas du tout poussée à l’anorexie. Faut aussi savoir qu’il y’a des mannequins rondes, et même des comités de Miss Ronde qui permettent aux jeunes filles de rentrer dans ce monde-là, même avec des formes ! Je n’ai jamais parlé d’anorexie avec mes amis mannequins mais parfois il nous arrive de parler des formes lorsqu’elles sont complexées.

 

Au niveau des mensurations, on parle souvent de règles immuables hors desquelles il ne serait pas possible d’être mannequin. J’ai d’ailleurs consacré un article à ce sujet sur le blog. Qu’en est-il de la réalité ? Est-il possible, selon toi, pour une fille qui ne respecte pas exactement les critères de taille, d’âge, de tour de hanches ou de poitrine, de frapper à la porte d’une agence ?

Inès : Pour les critères physiques je pense que ça dépend des agences. Il y’a des agences qui recrutent des mannequins qui font moins d’1m70 et d’autres plus strictes. Mais pour l’âge, c’est un peu plus compliqué, je pense qu’à 30-40 ans, plus personnes ne voudra de nous.

 

Que souhaites-tu montrer à travers tes photos ?

Inès : Je veux montrer que même si l’on n’a pas la taille requise (1m70) on peut devenir mannequin avec ces propres moyens et réussir dans ce monde.

 

Photographe : Sylvie Moreau

Photographe : Sylvie Moreau

Est-ce que tu as une inspiration, une modèle en particulier ?

Inès : Non aucune, je fais ça avec passion, tout en restant moi-même, simple, naturelle et souriante.

 

Quelles sont tes limites en matière de photo ?

Inès : Je ne fais pas de nue ou de lingeries. C’est interdit par ma religion et ma culture.


T’arrive-t-il de te déplacer loin de chez toi pour un shooting ? En France, à l’étranger ?

Inès : En France, mon maximum pour le moment était de me déplacer à 2h de chez moi. Et pour l’étranger, j’espère en faire bientôt  en Tunisie avec les robes traditionnelles !

 

Envisages-tu d’évoluer dans le monde de la photo en te professionnalisant ? Comment vois-tu ton futur au niveau de la photo ?

Inès : De nature ambitieuse, j’aimerai percer dans ce milieu, évoluer et aller encore plus loin. J’ai vécu de merveilleuses aventures et expériences et j’aimerai en vivre d’autres. Par contre je suis sure de ne pas en faire mon métier, car c’est limité dans l’âge. J’ai pleins d’autres rêves encore, comme devenir égérie d’une marque de beauté ou prêt-à-porter.

 

En dehors de cette activité, as-tu des projets qui te tiennent à cœur ? Quels sont tes projets d’avenir ?

 Inès : Mes objectifs sont de réussir dans mes études chaque année. Avoir mon bac+5 en maths, dans deux ans pour pouvoir faire le mariage traditionnel.

Photographe : Dominique Tomasso

Photographe : Dominique Tomasso

Super !! Peux-tu nous en dire plus ?

Inès : J’aimerai à 22ans avoir eu de merveilleuses expériences dans la photographie, mode etc, avoir mon métier, et fonder une famille.

 

Inès, il me reste à te remercier pour ton témoignage de mannequin. Je te souhaite beaucoup de réussite dans tes projets de mannequin et dans tes études et immensément de bonheur dans ta vie familiale.

J’espère que tu auras répondu également aux questions que peuvent se poser nos auditrices. Sinon, il vous pouvez encore me poser vos questions juste au-dessous de cet article, dans la partie commentaire, je les transmettrai à Inès qui je suis sûr se fera un plaisir d’y répondre.

Si ce n’est pas encore fait vous pouvez télécharger mon guide de conseils pour réussir vos shooting soit en vous inscrivant directement sur le blog soit en suivant le lien ci-dessous. Vous le recevrez immédiatement à l’adresse email que vous m’aurez indiqué.

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Devenir Mannequin Photo

Vous voulez recevoir régulièrement des nouvelles du blog ou simplement profiter de mon guide gratuit de conseils aux mannequins photo débutants ? Inscrivez simplement et dès maintenant votre prénom et votre adresse mail ci dessous. Et c'est bien sûr 100 % gratuit. Alors à de suite de l'autre coté pour votre petit cadeau de bienvenue.

Author: Grégory

Photographe et blogueur. Passionné de photographie de portrait je coache des modèles débutants depuis de nombreuses années

Share This Post On
468 ad

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
%d blogueurs aiment cette page :