Polémique – Ce que je n’aime pas chez certains modèles.

Je ne commencerai pas par la personnalité de ces dames et messieurs, car il y en a beaucoup à dire et ce sera ma cerise sur le gâteau.
Je tiens à préciser ici que j’accepte,  pour des projets personnels, beaucoup de collaborations avec des modèles amateurs. Dans la majorité des cas je les choisis parmi celles et ceux qui m’ont déjà fait des demandes auxquelles je n’avais pu  répondre favorablement .

Qui dit collaboration dit échange, temps de pose contre un certain nombre de photos.
J’ai l’impression que certains modèles croient ou pensent que Photoshop est un magicien à qu’il suffit de dire retouche pour avoir une photo nickel.

Non, non et re non, désolé, pour faire une  belle photo, il faut certes un appareil pas trop pourri, une bonne dose de technique,  une bonne connaissance de la lumière, une touche de « je sais diriger mon modèle » et, et, une matière première de qualité supérieure.
Vous avez deviné ? Cette matière première de qualité supérieure c’est vous les modèles. Je vous rassure, pour en faire partie, selon mes critères, il ne faut pas être l’archétype de la bombasse siliconée aux dimensions parfaites, au sourire ravageur et à la dentition émail diamant  (je suis contre les siliconées, tout contre).
Il suffit juste de ne pas faire partie de la catégorie de personnes ci-dessous.

Quand on vient à un shooting, surtout gratuit, il y des choses qu’un photographe ne peut pas supporter.
Les cheveux sales.  Au minimum lavez-vous les cheveux la veille du shooting , les cheveux gras, raides et ternes c’est pas beau sur les photos. Ils doivent être vivants, souples et brillants, ils doivent pouvoir bouger avec les mouvements de tête,  au souffle d’une brise ou un ventilateur.
Les ongles crados. Je ne sais ce qui m’agace le plus,  les cheveux sales ou les ongles négligés. Je vais les mettre ex æquo.

Quand une fille arrive avec des ongles non manucurés, j’ai envie de lui taper sur les doigts.  Ça concerne moins les hommes car les mains sont moins présentes dans leur panel de poses.

Manucurer ses ongles, c’est à minima enlever le vieux verni,  les brosser, les limer, et les exfolier. Éventuellement passer un vernis transparent.
J’en ai assez des vieux vernis décrépis et des ongles rongés.

Comment voulez vous qu’un photographe vous prennent au sérieux dans ces conditions. Ah oui ! vous pensez peut être que la maquilleuse coiffeuse manucure est fournie, gratuitement. Ben non, désolé, ça c’est pour les top. Et vous n’êtes pas prêt d’y arriver si vous commencer comme ça. J’allais oublier,  pour les pieds c’est pareil et évitez surtout les vernis colorés .

Le maquillage raté. Si vous ne savez pas vous maquiller et que vous avez un beau grain de peau, ne vous maquillez pas plutôt que d’arriver avec une peinture à mi chemin entre la cagole et l’auguste de cirque.
Si vous savez vous maquiller, faites dans le léger.  Tendances de ce printemps, le nude et les ombres.

Apprendre à se maquiller, ce n’est pas si compliqué, vu le nombre de tuto sur internet, les dizaines de blogueuses ou de YouTubeuses,  vous devriez trouver votre bonheur.

Après ça, vous pouvez avoir les défauts que vous voulez, la taille que vous voulez, faire du 40 ou plus, je m’en fous, ce n’est pas ce qui est important dans un portrait. Si vous avez de la présence,  du charisme, que vous savez exprimer des sentiments et vous donner entièrement à l’objectif, vous êtes un modèle parfait.

Ah si ! J’allais oublier,  la cerise sur le gâteau.
La chieuse  (ou le chieur). Souvent la chieuse vous contacte pour un shooting et au bout d’une dizaine de mails (oui la chieuse est très pointilleuse), elle vous demande combien elle sera rémunérée. Là,  vous lui expliquez le sens du mot « collaboration » qu’elle semble n’avoir pas bien saisi, et elle vous répond,  « alors non, je ne fais que des shooting rémunérés ». Conn. .. tu as deux shooting à ton actif, trois photos pourries sur ton book et tu veux être rémunérée ?

Je pourrais passer des heures à vous raconter des anecdotes sur la chieuse. La chieuse n’est jamais contente et toujours exigeante.  Le lieu du shooting ne lui va pas, il lui faut un thème  (La chieuse est très thème). La chieuse est bien sûr en retard. Ce n’est pas comme si vous aviez booké toute une équipe.

Bref, que ça ne vous décourage pas de devenir modèle et si j’ai pu vous choquer par mes propos et bien ce n’est pas grave, il y avait de toute manière peu de chance que l’on travaille ensemble.

Greg

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Devenir Mannequin Photo

Vous voulez recevoir régulièrement des nouvelles du blog ou simplement profiter de mon guide gratuit de conseils aux mannequins photo débutants ? Inscrivez simplement et dès maintenant votre prénom et votre adresse mail ci dessous. Et c'est bien sûr 100 % gratuit. Alors à de suite de l'autre coté pour votre petit cadeau de bienvenue.

Author: Grégory

Photographe et blogueur. Passionné de photographie de portrait je coache des modèles débutants depuis de nombreuses années

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
%d blogueurs aiment cette page :