Arnaque fauxtographe : En avez vous été victime ?

Si la plupart des photographes, qu’ils soient professionnels ou amateurs, font du travail sérieux et soigné,  il en existe malheureusement d’autres qui ne s’embarrassent pas de tout ça. Depuis la démocratisation du numérique n’importe quel quidam peut se dire photographe et proposer des séances photo sur Internet.

Il arrive ainsi parfois que des modèles soient contactés par ce que l’on appelle des fauxtographes (ou faux-tographe). Peut être vous est-ce déjà arrivé. Mais qu’est ce que l’on appelle un fauxtographe ?

Qu’est ce qu’un fauxtographe

Faute d’ortographe ? Non. Faux est utilisé pour désigner une personne qui se prétend photographe sans en avoir les connaissances en la matière et qui cherche à aborder les jeunes femmes sous le prétexte de les prendre en photo. Dans la même catégorie vous avez aussi ceux qui maitrisent à peu près leurs sujet mais dont le comportement avec les modèles féminins n’est pas digne de ce que l’on peut attendre d’un vrai photographe de portrait. Le statut de photographe professionnel, c’est à dire qui vit de cela et qui est inscrit au registre du commerce pour exercer son activité, n’empêche en rien que cette catégorie peut aussi cachez des fauxtographes..

L’argent :

  • Le fauxtographe peut chercher à vous soutirer de l’argent en vous faisant croire à une carrière de mannequin en vous vendant une série de photographies de vous. C’est malheureusement assez classique. Avez vous les moyens de vérifier ses dires avant le shooting ?
  • Le chantage à la diffusion de certaines prises de vues de vous dénudée. Si vous avez signé un contrat lui laissant tous les droits il vous sera difficile de vous défendre. Et même certaines jeunes filles crédules tombent immédiatement dans le panneau.
  • La vente de vos photographies sur des sites spécialisés peut être un revenu intéressant également si les photos sont de qualité et qu’il en possède un très grand nombre.

Le sexe :

  • Si le fauxtographe fait surtout de la photo de modèles féminins ce n’est pas uniquement pour l’art. Il aime surtout faire de la lingerie ou du nu.
  • Sous prétexte de shooting en intérieur, il peut attirer des modèles chez lui et les inciter fortement à se déhabiller. Certains essaient même de pousser la relation plus loin qu’une relation photographe modèle.
  • Comme il n’en a pas la compétence, ses photos de nu tombent dans la plus basse vulgarité, mais ce n’est pas grave car c’est pour sa consommation personnelle ou l’échange avec des individus de son genre.

photographer

Comment reconnaitre un fauxtographe ?

Je dirais plutôt comment le détecter avant de perdre son temps, de se faire abuser, ou pire. Déjà écartons l’idée qu’un photographe amateur puisse être considéré d’emblée comme un fauxtographe. L’amateur pratique la photographie à titre de loisir. Il y a des amateurs très talentueux et passionnés qui valent bien des professionnels. Ce n’est pas le statut d’amateur qui est à mettre en cause mais la manière dont l’individu photographe utilise et pratique la photographie à des fins malsaines.

Comment faire alors pour différencier les « vrais photographes » des « faux-tographes » et éviter ainsi de perdre son temps, ou pire, de se faire abuser ?

Les annonces :

  • Attention aux annonces trop alléchantes. « Je recherche modèle féminin amateur pour shooting nu, rémunération intéressante ». Non ! si l’on paye une prestation, on s’adresse à un modèle professionnel et pas amateur. De plus, on s’adresse directement au modèle car on a pu apprécier son book et pas par l’intermédiaire d’une annonce.  Il y a de fortes chances que ce type d’annonce soit le fait d’un fauxtographe. Passez votre chemin.

La visibilité :

  • Le photographe qui vous contacte a-t-il une page dédiée à son travail ? Une galerie sur une plateforme de book (focale31, Bookfoto, Kabook, etc.) ? A-t-il une page facebook ? Bref, est-il en mesure de vous présenter son travail ? C’est un point à évaluer immédiatement. S’il n’a pas de photos à vous présenter, passez votre chemin. Si ces photos sont visiblement pas de la même qualité, de personnes différentes, de styles trop différents il est probable qu’il les ait téléchargées sur internet. Pour ça vous pouvez faire une recherche inversée de photo grâce à Google image. Je ferais un tuto pour ça. Attention, le fauxtographe peut vous diriger vers une page qui n’est pas la sienne. Pour vérifier si c’est bien la sienne écrivez lui à partir de sa page, facebook, book perso ou plateforme de book. Demandez lui son numéro de téléphone et envoyez lui un texto de contact, vous aurez toujours une preuve en cas de problème et de dépôt de plainte.
J’émet tout de même une réserve en ce qui concerne les photographes qui débutent dans le portrait. Ils n’ont évidement pas de book à présenter. Dans ce cas c’est à eux d’avoir l’honnêteté de dire que c’est leur premier shooting. Il faut bien commencer un jour. Ce n’est pas pour ça que le résultat ne sera pas à la hauteur. Vous pouvez accepter mais dans un lieu public et faites vous accompagner si possible. Éventuellement organisez un premier rendez vous avant le shooting.

Le matériel :

  • Ce n’est pas le matériel qui fait le photographe. N’importe quel crétin avec un peu d’argent est en mesure de s’acheter du matériel haut de gamme. De la même manière un photographe débutant et talentueux n’auras pas les moyens de se payer un boiter couteux. Alors comment savoir. Je ne peux vous donner que quelques indices. L’individu n’utilise qu’un seul et unique objectif pour toutes les situations. Il utilise son boitier en mode automatique (petit carré vert ou position P). Il utilise le flash intégré à son appareil et non un flash externe.

Le comportement :

  • Là je sais que je vais faire controverse. Je n’aime pas tutoyer le modèle au premier contact. Souvent le mail. En revanche en début de séance je demande toujours si l’on peut se tutoyer car c’est plus facile pour moi, en particulier pour diriger le modèle. Pour moi un photographe qui tutoie d’emblée comme s’il connaissait la personne depuis longtemps ne peut pas se prétendre professionnel. Ce n’est certainement pas le seul critère à retenir mais additionné à d’autres et vous vous ferez votre opinion de l’individu.
  • Les tactiles. Il y a ceux qui aiment bien toucher pour tout et n’importe quoi. Rectifier une mèche de cheveux, une position, etc.  Ca commence par un geste innocent et ça fini par du tripotage. Là faites appel à votre caractère et menacez de quitter la séance si vous avez déjà commencé.

Le contrat :

  • En général le fauxtographe ne rédige pas de toujours de contrat. En cas de doute demandez au photographe d’en rédiger un avant le shooting. Il est probable que l’individu mal intentionné passera son chemin.

Tiens, par exemple :

Trois jours après avoir écris cet article je suis tombé sur l’annonce ci-dessous.  je vous laisse vous faire votre propre idée sur la qualité de l’individu qui l’a déposée. Si vous faites une petite recherche rapide sur la photographie vous verrez facilement qu’elle n’appartient pas au photographe alors qu’il assure que ce sont deux copines à lui. TinEye trouve l’origine de la photo sur ce site. Cliquez sur l’image.

Annonce fauxtographe

Annonce fauxtographe

Pour conclure :

Certaines jeunes filles ou jeunes garçons que j’ai pu rencontrer lors de shooting étaient parfaitement crédules et prêts  à écouter n’importe qui leur promettait monts et merveilles en matière de photographie et de mannequinat. Je les ai mis en garde. Suivez les quelques conseils que je viens de vous donner, procédez à quelques vérifications, exigez un rendez vous avant le shooting et si possible faites vous accompagner d’un parent ou d’un ami. Si vous avez vécu une mauvaise expérience, faites nous le savoir, partagez là en utilisant les commentaires ici dessous. Je suis sur que de nombreux lecteurs seront intéressés par votre témoignage.

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Devenir Mannequin Photo

Vous voulez recevoir régulièrement des nouvelles du blog ou simplement profiter de mon guide gratuit de conseils aux mannequins photo débutants ? Inscrivez simplement et dès maintenant votre prénom et votre adresse mail ci dessous. Et c'est bien sûr 100 % gratuit. Alors à de suite de l'autre coté pour votre petit cadeau de bienvenue.

Author: Grégory

Photographe et blogueur. Passionné de photographie de portrait je coache des modèles débutants depuis de nombreuses années

Share This Post On
468 ad

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This